Vendredi 30 septembre 2016

L’Enseignement catholique dans le diocèse et dans notre paroisse

enseignement catholique Les établissements catholiques du diocèse de Saint-Étienne scolarisent 31 000 élèves : 14 530 dans 86 écoles maternelles et élémentaires et 16 470 dans 22 collèges, 10 lycées généraux et technologiques, 12 lycées professionnels et 2 lycées agricoles.
Le grand nombre d’écoles primaires manifeste que l’enseignement catholique est présent sur l’ensemble du diocèse et témoigne de l’histoire chrétienne de ce territoire. Une autre caractéristique de l’enseignement catholique du diocèse de Saint-Étienne est qu’il scolarise plus d’élèves dans les lycées professionnels que dans les lycées généraux et technologiques. Les formations professionnelles proposées sont variées et complémentaires, en lien avec les besoins d’emplois de la région.

Au-delà de cette présentation quantitative, il faut revenir à la raison d’être de l’enseignement catholique, c’est-à-dire son projet éducatif : un projet d’éducation intégrale de la personne qui s’appuie sur une anthropologie chrétienne fondée sur l’Évangile, développée et transmise par l’Église catholique au cours des siècles. Le statut de l’Enseignement catholique rappelle que c’est le Christ qui est le fondement de ce projet éducatif. Tout ce qui est vécu dans une école catholique devrait donc être inspiré par l’Évangile. Les établissements catholiques ont aussi la mission d’annoncer explicitement l’Évangile, la Bonne-Nouvelle du Salut en Jésus-Christ, dans une pastorale adaptée.

Sur le territoire de la paroisse Saint Joseph des bords de Loire, deux établissements catholiques proposent aux familles qui leur font confiance ce projet :

  • L’école catholique Le Montillet à Bellegarde-en-Forez : une école de deux classes qui accueille une cinquantaine d’élèves pour l’ensemble des cycles de maternelle et d’élémentaire. Comme toutes les écoles de petite taille du diocèse, les défis immobiliers sont importants et requièrent l’engagement généreux de tous les membres de la communauté éducative. Madame Fanny Bruyère est le chef d’établissement de cette école qui est sous tutelle diocésaine.
  • Le collège et le lycée Saint-Pierre à Montrond-les-Bains, qui font partie du groupe scolaire Jean-Paul II composé aussi des établissements catholiques de Saint-Galmier. Cela fait maintenant 5 ans que le collège Saint-Pierre a ouvert à Montrond-les-Bains, il accueille 350 élèves dans les différents niveaux de classe. Le lycée a été ouvert à la rentrée scolaire dernière et scolarisait une cinquantaine d’élèves dans deux classes de seconde. En septembre 2016, deux classes de premières seront créées et proposeront les trois séries générales L, ES et S. Cette croissance rapide manifeste l’adéquation du projet éducatif aux attentes éducatives des familles. Monsieur Lamoril est le chef d’établissement de l’ensemble scolaire dont la tutelle a été confiée à la Communauté de l’Emmanuel.

Ces deux établissements ont vocation à vivre aussi, par des moyens concrets, d’une communion avec la paroisse de Saint Joseph des bords de Loire. La première façon de la réaliser est sans doute de prier les uns pour les autres.

Bruno Prangé, directeur diocésain de l’Enseignement catholique