Un trésor … la foi ! (Archives)

Mercredi 28 août 2019

Église de Saint-André-le-Puy -  voir en grand cette image

Notre paroisse est riche de 14 clochers.

Jésus est présent dans chacune de nos églises en son Eucharistie. Quel trésor ! Pensons-y lorsque nous apercevons notre clocher, même de loin ! Visitons-le régulièrement dans notre église. Certains me répondront : elle est fermée. Cherchez donc une personne digne de confiance (ou plusieurs) qui puisse glisser une clé dans une serrure et parlez-nous en.

L’église est bien souvent le seul monument reçu du passé. C’est-à-dire que nos ancêtres ont choisi d’investir dans la construction d’une église, de mettre Dieu au centre de leur village, au centre de leur vie… Ainsi, l’église rend visible la foi. Elle est le témoin de l’action passée de l’Esprit Saint. Comme le disait le cardinal Ratzinger : « C’est l’Esprit qui édifie les pierres et non l’inverse […]. Là où ce n’est pas l’Esprit qui construit, les pierres en deviennent muettes. Là où l’Esprit n’est pas vivant, où il n’agit et ne règne pas, [les églises] deviennent des musées, des monuments commémoratifs du passé, d’une beauté triste parce que morte […]. La foi seule peut garder vivante les [églises ; et leur histoire séculaire nous interpelle] : avons-nous la force de la foi qui seule peut lui donner présent et avenir » (Un chant nouveau pour le Seigneur, 1995).

La question n’est donc pas de faire vivre nos églises, ou de donner l’illusion qu’elles vivent « comme avant », mais de réveiller la foi dans notre Église, c’est-à-dire dans notre communauté chrétienne, de faire grandir notre désir d’annoncer la parole de Vie, d’agrandir l’espace de notre tente pour accueillir de nouveaux croyants.

« Seigneur, augmente en nous la foi. » (Lc 17,5)

Après ces quelques jours de vacances, c’est une joie de vous retrouver…

Père Jean-Baptiste Buchet