Voici l’été !

Dimanche 23 juin 2019

Frédéric Villier

« On raconte qu’un explorateur parcourait les immenses forêts de l’Amazonie à la recherche d’éventuels gisements de pétrole. Il avait engagé des indigènes comme porteurs. Toujours pressé, il leur imposait une cadence effrénée. Les deux premiers jours, les porteurs réussirent à s’adapter, mais, le matin du 3e jour, ils s’arrêtèrent. Silencieux, le regard vide, ils demeuraient immobiles. De toute évidence, ils n’avaient aucune intention de se remettre en marche… Impatient, l’explorateur leur désigna sa montre. Tout en gesticulant, il cherchait à faire comprendre au chef des porteurs qu’il était temps de repartir : impossible, répondit calmement celui-ci. Ces hommes ont marché beaucoup trop vite. Ils attendent maintenant que leur âme vienne les rejoindre. » [1] … N’est-ce pas un peu le drame de notre vie ? On s’affaire à mille choses, quitte à courir à en perdre notre âme.

Voici justement l’été, ne serait-ce pas le moment de nous arrêter un peu ? Qu’allons-nous faire cet été ? Allons-nous continuer à courir ? Et notre âme ? Comment prenons-nous soin de notre âme ?

Le bon Dieu a bien fait les choses, tous les 7 jours, il nous donne le dimanche. Il nous offre un temps de ressourcement et de repos indispensable. De plus, à la messe du dimanche, il nous donne une véritable nourriture. Et oui, c’est vrai, « l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Mat 4, 4). Alors, qu’allons-nous faire cet été ? Allons-nous en profiter pour nous arrêter et participer à la messe le dimanche, ou même en semaine ? Ou encore, allons-nous prendre un bon livre ? Le best-seller de tous les temps, un livre qui a fait ses preuves, et qui fait véritablement du bien à notre âme : la bible ! L’avons-nous déjà lu ? Commençons par les Évangiles…

Que faire cet été ? Voici une autre proposition : non loin d’ici, à Paray-le-Monial, des sessions sont organisées justement pour nous permettre de prendre le temps, de nous arrêter et de nourrir notre âme. Il y en a pour tous les âges et tous les goûts ; juste pour une journée ou pour plusieurs jours. (Cf. les petites cartes jaunes au fond des églises)

Alors comment allez-vous vivre votre été ? En tout cas, je vais prier pour que votre été soit ressourçant, reposant et agréable. Que Dieu bénisse votre été !

P. Frédéric

[1Extrait du livre : « Paraboles d’un curé de campagne », tome III, du père Pierre Trevet.